L’association Grèce France Résistance à la fête de l’ Humanité 2016

 

Depuis l’année dernière, en France, en Grèce, en Europe l’austérité continue à tuer et la Démocratie est toujours à l’agonie.

En Grèce un gouvernement élu avec des promesses de gauche parachève le travail de sape des droits sociaux, de sape de la souveraineté nationale et populaire, d’inféodation profonde et durable du pays par le capital international : budgets d’austérité perpétuelle (la « faucheuse »), mise en gage de l’ensemble du patrimoine public pour le brader au bénéfice des créanciers, pousse à la faillite des agriculteurs et petites entreprises, saisies des résidences principales en perspective…

En France un gouvernement élu avec des promesses de gauche s’obstine à parachever la sape des droits des salariés en s’attaquant au code du travail, en dépit du principe démocratique et du soulèvement en masse des salariés et de la jeunesse.

En Europe les directions de l’UE signent des accords qui piétinent le droit d’asile, tel qu’établi par la convention de Genève, négocient à huis clos des traités qui menacent de saborder tous les acquis sociaux, démocratiques et écologiques, recommandent des rapports féodaux au travail,  s’apprêtent à diffuser les recettes expérimentées en Grèce et à Chypre, avantagent l’évasion fiscale et le dumping, pérennisent la dette comme instrument de soumission des peuples.

Ces politiques font des centaines de milliers de victimes : chômeurs ou travailleurs pauvres dont l’espérance de vie se raccourcit, réfugiés qui se noient en Méditerranée. Pour mettre un frein à cette dégringolade il faut s’organiser, forger l’unité par le débat, agir, résister. La Résistance continue avec force renouvelée en Grèce, en France, en Europe. Il faut la faire vivre et s’amplifier.

L’Association Grèce France Résistance, présente cette année dans tous les grands combats, souhaite créer un espace de rencontre pour les forces démocratiques et solidaires qui œuvrent pour la libération du peuple grec des griffes du mémorandum d’austérité, pour redonner le pouvoir au peuple en Grèce et en France.

La Fête de l’Humanité se prête pour que cet espace se concrétise, pour que les bilans et projets d’actions soient largement connus et diffusés,  pour que l’expérience tirée de nos luttes, de nos échecs et de nos réussites nous porte vers de nouveaux horizons militants.

Le thème proposé du stand cette année sera :

« Un an après la signature du 3e mémorandum quelles luttes communes avec le peuple grec ? »

Nous invitons donc toutes et tous qui se sentent concernés par ces axes à participer à l’animation et à la documentation du stand de l’Association Grèce France Résistance à la Fête de l’Humanité, aux débats qui s’y tiendront, au soutien matériel à l’initiative.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s