Aube Dorée : une affaire qui doit tous nous concerner

Projection-débat du film d’Angélique Kourounis   « Aube Dorée : une affaire personnelle » Le dimanche 3 juillet  à 16h30 au restaurant militant « Le Lieu-Dit », 6 rue Sorbier

L’Association Grèce France Résistance salue la sortie du film d’Angélique Kourounis   « Aube Dorée : une affaire personnelle » et invite toutes et tous à la projection-débat qui aura lieu le dimanche 3 juillet  à 16h30  au restaurant militant « Le Lieu-Dit », 6 rue Sorbier, métro Ménilmontant, Paris 20e, (Tél: 01 40 33 26 29).

Aube Dorée ne s’est jamais cachée quant à son idéologie, négationniste, raciste et proche du nazisme. Bien que très minoritaire aux élections elle a bénéficié du soutien d’une partie du clergé, de l’oligarchie économique, des média et de l’establishment politique grecs, au point de se constituer en une vraie menace pour la sécurité des citoyens et pour la Démocratie.

Dans une Europe où une part grandissante des populations soufre des effets de l’austérité et du néolibéralisme, des partis d’extrême droite (et en France le Front National) augmentent leur influence en exploitant le désarroi des classes populaires. Souvent ces  partis prétendent porter un discours social ou  anti-système. La vérité est tout autre. Au fur et à mesure que les formations d’extrême droite s’installent dans la vie politique leur discours social disparaît et elles se tournent volontiers vers le néolibéralisme le plus extrême et le partage du pouvoir avec les forces qu’elles dénonçaient.

En Grèce Aube Dorée soutient fermement le maintien du pays dans l’Union Européenne et la zone euro, alors qu’en France Marine Le Pen modère de plus en plus ses propos vis-à-vis de l’euro et de l’UE.

L’extrême droite est la réserve sombre et le bras armé de l’oligarchie économique et du système néolibéral européen et mondial.

Les agressions meurtrières d’Aube Dorée en Grèce contre des travailleurs immigrés, mais aussi des syndicalistes, des jeunes, des artistes, voire des touristes, ont défrayé la chronique jusqu’à ce que le pouvoir politique estime que la déstabilisation qui pouvait en résulter lui serait nuisible et décide de mobiliser la justice pour freiner son action. Depuis, et malgré l’investiture au gouvernement de SYRIZA, parti se réclamant de gauche, l’affaire piétine et nous sommes encore loin de voir des sanctions imposés à cette organisation criminelle.

L’Association Grèce France Résistance estime que seules les luttes des forces démocratiques et antiracistes de la société peuvent vraiment arrêter les extrêmes Droites en Europe. Ces luttes convergent avec les luttes contre l’austérité, contre la spoliation des droits sociaux et des biens communs, pour la paix dans le monde et la solidarité à l’intérieur des sociétés et entre les peuples.

 

NI EN GRECE, NI EN FRANCE, NI NULLE PART,

L’EXTREME DROITE ET LE FASCISME

NE DOIVENT ETRE TOLERES !

RENDONS JUSTICE A LA MEMOIRE DE LEURS VICTIMES

ET AUX TRADITIONS COMMUNES

DE LUTTES ANTIFASCISTES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s